Équipe

La facilitatrice

Roxy Manning

Roxy Manning met ses nombreuses années d’expérience au service de son travail visant à interrompre, explicitement et implicitement, les attitudes et normes culturelles oppressantes internalisées par les individus, les communautés ou les organisations. Puisant dans son expérience d’immigrante Afro-caribéenne, Roxy apporte là où elle œuvre une diversité de perspectives génératrice de profondes prises de conscience et transformations. Roxy a été sollicitée en tant que facilitatrice et consultante à travers tous les États-Unis pour soutenir des entreprises, des associations et des organisations gouvernementales à évoluer vers des pratiques et une culture favorisant l’équité et la diversité, ainsi que partout dans le monde par des individus et des groupes dédiés à la justice sociale.
En tant que facilitatrice, elle est passionnée par le processus permettant à des perspectives opposées et des groupes en conflits de cheminer vers des solutions ancrées dans des valeurs, des solutions qui marchent pour tous·tes. Son propre cheminement intérieur couplé à sa riche expérience professionnelle l’ont amenée à développer une capacité à rencontrer les personnes là où elles en sont, quels que soient leur degré d’éducation, la diversité de leurs expériences de vie ou l’intensité de leurs émotions ; d’une façon qui leur permet de se sentir entendues, respectées, soutenues et aimées.
En tant que psychologue à San Francisco, elle accompagne des personnes dans son cabinet privé et travaille auprès des personnes sans domicile, marginalisées et porteuses de maladies mentales.
En tant que formatrice certifiée et certificatrice avec le CNVC, elle accompagne des personnes racisées (personnes de la Majorité Mondiale) qui sont intéressées par la certification CNV et elle crée des liens avec le réseau CNV international pour soutenir des communautés locales florissantes.

Les assistantes et assistants

Jaia Bristow est une personne multiethnique, queer et handicapée qui anime des groupes, des évènements et des ateliers autour des sujets d’identité sociale et de conscience culturelle depuis 2016. Elle est la créatrice du podcast et de la chaîne YouTube « Beyond Boxes with Jaia Bristow » qui explore les questions autour des étiquettes et de l’identité. Elle mène des ateliers en ligne et en personne sur les pouvoirs, privilèges et préjugés et travaille en tant que conseillère de diversité et d’inclusivité. Elle pratique la méditation depuis l’enfance et suit des formations en CNV depuis 2018.

L’objectif de vie d’Ann Birot-Salsbury est de soutenir des relations saines et nourrissantes avec tous ceux qu’elle rencontre. Chaque jour, elle s’applique à utiliser son pouvoir et ses privilèges afin de contribuer à l’élimination des barrières systémiques et créer une société plus inclusive et co-créative. Elle est particulièrement fière d’avoir fondé et développé une communauté qui accueille des personnes réfugiées en France, son pays d’adoption, ayant la double nationalité américaine et française. Toutes ses initiatives s’appuient sur son expérience de la CNV, du coaching individuel et systémique ainsi que de la Pleine Conscience.

Activiste pour la justice sociale et environnementale depuis 2015, Laure Ducos s’est rapidement passionnée pour les enjeux du soin en milieu militant. Formée à la CNV auprès de plusieurs formateur∙rices français et internationaux (Yoram Mosenzon, Roxy Manning, …), elle explore différentes pratiques considérant la question du soin d’un point de vue collectif et systémique, comme les processus de groupe pour traverser les conflits (Processwork). Elle a cofondé plusieurs collectifs (Diffraction, groupe autogéré CNV-Pouvoirs et privilèges, Métamorphoses) qui explorent comment les oppressions systémiques impactent nos coeurs, nos corps et nos luttes. En 2022, elle a entamé une année sabbatique pour s’impliquer pleinement au sein de ces projets et réaliser en parallèle une licence de psychologie.

Kevin Dancelme est consultant, facilitateur et formateur en CNV. Il participe à un groupe de travail cherchant à situer et transmettre la CNV dans une perspective systémique (Tools for Liberation) et co-anime les ateliers sur les pouvoirs, privilèges et préjugés aux côtés de Jaia Bristow depuis 2021.
« Conscient que mon identité d’homme blanc hétérosexuel cisgenre vivant dans un pays du Nord planétaire et les privilèges sociétaux qui y sont associés sont susceptibles de m’amener, par ignorance, à reproduire les schémas patriarcaux dont je veux m’émanciper, je m’engage à m’éduquer et à soutenir la création de systèmes permettant à chacun·e d’exprimer pleinement, librement et en sécurité ses dons, ses visions, ses aspirations. »

Aïcha Doucouré est française d’origine malienne. Depuis 2002, elle vit dans la baie de San Francisco et exerce en tant que designer et chercheuse en anthropologie. Après un 3ème burn-out, elle décide d’étudier la CNV et devient à la fois coach certifiée de vie intégrale auprès de la fédération internationale de coaching (ICF), et iEQ9, méthode ennéagramme. Elle se spécialise sur l’intégration de la dimension corporelle dans le coaching. Elle participe et conçoit des expériences collectives qui connectent les gens à travers la CNV, la relation authentique, l’improvisation et les jeux.

Aurélia Saint-Just est à l’origine de ce stage. Elle s’identifie comme multiethnique et « racisée ». Formatrice depuis de nombreuses années auprès d’individus et d’organisations du monde entier sur les dynamiques de groupe, elle explore la CNV depuis 2015. Sa pratique a connu un tournant en 2019 lors de sa rencontre avec Roxy Manning, qui a été une source d’inspiration pour incarner et intégrer conscience systémique et travail intérieur.
Inspirée par différentes pratiques (CNV, Processwork, Forum de Zegg, Intelligence Relationnelle, travaux de Miki Kashtan…), elle dédie aujourd’hui son temps à explorer et partager des approches de libération individuelle et collective. Elle vit dans un collectif dans le Lot-et-Garonne et contribue à plusieurs groupes autogérés autour des questions de pouvoir et de privilèges, en France et à l’international.

Après des études de sciences politiques, Mathilde Azzouz exerce plusieurs années le métier de conseillère principale d’éducation et se forme parallèlement à la CNV, processus qu’elle transmet depuis plusieurs années dans des groupes et collectifs ainsi qu’au sein de différentes institutions. Depuis 2017, elle est certifiée par le CNVC. Militante féministe et antiraciste, elle axe aujourd’hui son travail dans une démarche de conscientisation des oppressions systémiques et d’émancipation individuelle et collective.

Roudy est une personne multi-ethnique, queer, autiste et handicapé. Il grandit dans différents pays d’Afrique. Enfant, il est déjà observateur des inégalités dont souffrent les populations impactées par les oppressions systémiques. Il est thérapeute spécialisé en traumatismes relationnels jusqu’en 2021. Sensibilisé au handicap dit « invisible », il est aujourd’hui engagé au sein d’une association de personnes autistes. Dans son apprentissage de la CNV, sa participation à un stage intensif sur « L’impact des Pouvoirs et des Privilèges » en 2019, en présence notamment de Roxy Manning, a été un catalyseur important.

Anissa Vermeil de Conchard est née et a grandi au Kenya, est d’origine indienne et vit à Bordeaux. Se basant sur ses expériences personnelles et professionnelles et son travail de guérison, elle se passionne pour faire le pont entre les différentes cultures et travailler sur la guérison des traumas individuels et collectifs liés à des fardeaux transgénérationnels. Elle travaille en tant que coach, formatrice en CNV en entreprise et psychopraticienne en Intelligence Relationnelle.